Communication - Graphisme - Edition - Web - Production


Armando Gutarra : le salsero qui fait danser Nivelles

Armando Gutarra partage sa passion pour la danse latino. Il y a trois ans, il a ouvert son école de cours collectifs ou particuliers à Nivelles. Au menu: salsa et bachata!


Si vous cherchez une école de danse latino, principalement où l’on vous apprendra la salsa et/ou la bachata, il y en a une dans la cité nivelloise qui se fait connaître de jour en jour bien qu’étant ouverte à Nivelles depuis trois ans. Les cours se donnent, pour le moment, à deux endroits: à l’étage du restaurant l’Union (Grand-Place), les lundis et mercredis dès 18h30, et dans une des salles de l’hôtel-restaurant Van Der Valk (face à la galerie du Shopping Center), le vendredi à partir de 18h30. Ces soirées rassemblent en moyenne une cinquantaine d’adeptes. L’école, qui s’intitule Armando y su latin mambo, est gérée par Armando Gutarra, un professeur d’origine péruvienne expérimenté ayant déjà ouvert pareille structure à Charleroi. “Je me suis promené à Nivelles, j’ai senti l’accueil chaleureux des gens et j’ai admiré la beauté de la ville. Le désir de changer d’ambiance m’envahissait tellement que j’ai décidé de m’installer ici et d’y donner cours. Des élèves m’ont suivi. Mon objectif est de valoriser la culture latino exclusivement par la danse.

En ce sens, je dirige aussi une troupe de danseurs professionnels (shows et soirées privées). Nous nous produisons lors de fêtes d’entreprises, d’anniversaires, de mariages…. ”, explique-t-il. Avec toute son équipe, des salseros et des bachateros comme on les appelle qui furent avant tout ses élèves. Il y a Ahmedinho et Charline, tous deux professeurs de bachata pasión (passion), ainsi que Laura et les deux Noémie qui enseignent la salsa. Armando Gutarra a appris la danse seul. Il s’est ensuite perfectionné en participant à des stages et en suivant des cours intensifs en Europe avec des professeurs renommés. Il a beaucoup voyagé en tant que danseur (France, Allemagne, République Dominicaine…) et enseignant, voilà le secret de son évolution au niveau artistique. Pour en revenir aux cours, l’ambiance qui y règne est particulièrement conviviale, même si la dimension pédagogique est favorisée. Vous hésitez encore? “Au niveau technique, ces deux danses en couple sont abordables. Toutes deux s’apprennent. On peut essayer quelque pas dans une soirée mais si on souhaite vraiment partager cette discipline artistique, il faut acquérir certaines connaissances techniques et la régularité est importante”, conseille Ahmedinho.

“Lors des sessions de bachata, on travaille énormément sur le body-styling (gestuelle, posture et déplacements). Il faut de l’élégance. On insiste sur le côté sensuel de la femme, dans chacun de ses mouvements”, ajoute Laura. Armando Gutarra pense déjà à l’avenir et nous dévoile son projet pour Nivelles. “Je désire en faire une ville de danseurs. L’idée est d’en former de nouveaux et de faire en sorte que ceux qui s’entraînent déjà se perfectionnent. On tente, lors de chaque cours, de donner l’impression aux élèves qu’ils sont en vacances”. Danser pour déconnecter...

Infos: 0474 21 72 87 ou
ArmandoVictor1516@gmail.com
Lu 384 fois





Facebook
Twitter
Flickr
Rss